Différence entre une location de gîte et une location de chambre d’hôte

Différence entre une location de gîte et une location de chambre d’hôte

Gîte de luxe

Idéal pour les travailleurs citadins en proie au stress quotidien, le gîte comme la chambre d’hôte est l’endroit approprié pour passer une bonne fin de semaine au naturel. En effet, ces deux types d’hébergements permettent de se mettre au vert, malgré leurs quelques différences dans la gestion au quotidien.

La principale différence entre un gîte et une chambre d’hôte réside dans sa gestion. En effet, pour la chambre d’hôte, selon les règlementations en vigueur, elle doit être située dans la maison d’habitation même du propriétaire. De ce fait, la chambre dans la résidence principale ou secondaire du propriétaire est mise en location pour des visiteurs passagers. Cependant, qu’elle soit en foyer principal ou secondaire, il est essentiel que l’accueil des visiteurs et des locataires se fasse par les propriétaires eux-mêmes. Le principe de délégation de service, dans ce cas, n’est pas accepté. Par ailleurs, la prestation de service doit comprendre, la mise à disposition d’une chambre avec les mobiliers adéquats, une toilette et une salle d’eau ou une salle de bain accessible, mais aussi, un linge de maison approprié et un espace qui suit les normes d’hygiène et de salubrité. Enfin, une maison d’hôte ne doit pas dépasser l’accueil de plus de 15 visiteurs, idéalement répartis sur un maximum de 05 chambres.

Pour ce qui est du gîte, il peut être géré par une personne quelconque, mais doit être meublé. Ainsi, le type de maison d’hébergement en gîte peut-être, un appartement, une maison particulière, une villa, ou même un simple studio ( Découvrez plus sur la location sur : saint-martin-de-re.net. La location d’un gîte se fera ainsi, par jour, hebdomadairement ou même par mois. Cependant, elle ne doit pas dépasser 12 semaines de suite. Dans ce cadre, les locataires sont indépendants et peuvent vivre dans le gîte sans avoir les contraintes imposées par les propriétaires. En ce sens, si la chambre d’hôte propose un repas dans ces tarifs, comme le petit déjeuner, ou permet aux locataires de passer une commande de repas aux propriétaires, dans un gîte, le locataire jouit d’une cuisine où il pourra faire lui-même, ses préparations culinaires. Par ailleurs, dans un gîte, le propriétaire a le choix de mettre à disposition ou non les linges de maison. Enfin, malgré que ce soit non impératif, le gîte peut faire l’objet d’une labellisation et d’un classement appelé « épis ». Ce classement permet de constater la qualité du gîte, et va de la note 1 à 5. 5 étant le service d’une qualité maximale.

Pour plus d’informations sur la location des gîtes : cotemaison.fr

Articles similaires